AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brian Caldwell

Aller en bas 
AuteurMessage
Brian Caldwell

avatar


MessageSujet: Brian Caldwell   Sam 16 Juil - 10:32

Brian Caldwell
"There are no secrets better kept than the secrets that everybody guesses." - George Bernard Shaw

Identification
Prénom(s) : Brian
Date de naissance : 12 mai 1977
Emploi : Responsable des relations publiques
Groupe : Accredited

starring Ryan Reynolds


Biométrie
Taille : 1m80
Poids : 82 kg
Couleur des cheveux : chatains
Couleur des yeux : marrons
Description physique :
Brian est quelqu'un d'athlétique. Il a toujours fait et continue à faire du sport quotidiennement, et ca se voit. Sa démarche souple et confiante est le fruit d'années d'entrainement. A côté de cela, c'est quelqu'un d'avenant, toujours sourire aux lèvres. Il inspire confiance d'entrée de jeu. Il porte souvent des costumes pour son travail, qu'il abandonne pour un jean et une chemise ou un polo lorsqu'il est en repos. Toujours rasé de prêt, il prend soin de lui, et ca se voit.

Psychologie
Brian ne simule pas son côté avenant : il se lie facilement grace à son sens de l'humour prononcé, et apprécie de faire de nouvelles rencontres. Il parle beaucoup, et sait se montrer convainquant quand il a décidé qu'il avait raison et que vous deviez à tout prix partager son avis. Outre son talent particulier pour trouver les arguments qui frappent, il est capable aussi de déployer tout le charme dont il est capable pour obtenir le résultat qu'il souhaite.
Pourtant derrière tout cela, il cache une capacité à manipuler son monde hors du commun. Il perce rapidement les motivations de chacun et les utilisent à son propre profit - ou celui de ses clients. Il a aussi une confiance en lui absolue, élevé avec l'idée qu'il pouvait réussir tout ce qu'il entreprenait. Cependant pour la majorité des gens, cette assurance est plus proche d'une arrogance démesurée et d'un ego tout aussi gigantesque. Bref, la modestie ne fait pas partie de son vocabulaire. Néanmoins, il sait perdre avec élégance, pour peu qu'il ait été battu à la loyale. Sinon, sa rancune est assez féroce.

Histoire
Histoire familiale:
Les premiers Caldwell ont débarqué à Manhattan en 1730, fuyant la pauvreté de l'Irlande dans l'espoir d'un monde meilleur. Bien sur, dans la New York en pleine fondation, ils ont vite déchanté. Mais travailleurs et décidés à prendre les richesses qui pouvaient s'offrir à eux, les ancêtres de Brian ont gravit progressivement les échelons jusqu'à assoir une certaine puissance sur la ville. En 1896, le cabinet d'avocats Caldwell & Associates était l'un des plus influents de New York, et n'a jamais perdu sa position prépondérante. Oh bien sur, la crise de 29 les a fait souffrir, mais pas suffisament pour disparaitre. Liam Caldwell, le père de Brian, a hérité de cet empire en respectant la tradition et en devenant avocat. C'est dans son rôle qu'il rencontra sa future femme : Angharad Shinmelinia, fille d'un diplomate Indien et d'une Anglaise lors d'un bal de bienfaisance organisé par un de ses clients. Ils se marièrent quelques années plus tard et eurent deux enfants : Jason et Brian.

Histoire personnelle :
Brian est né dans du coton égyptien et une cuillère en or massif dans le bec. Deuxieme né et enfant chéri, il n'a guère connu de moment difficile dans sa vie, pour autant qu'il excellait dans ce qu'il faisait. En effet, face à l'héritage de puissance de la famille Caldwell, les derniers nés se devaient d'être à la hauteur de leur sang. Or si Jason avait des facilités incontestables pour apprendre et appliquer toutes ces connaissances acquises, Brian avait plus de mal. Enfin plus de mal... Tout est relatif bien sûr : il se trouvait toujours dans les 5 meilleurs de sa classe. Mais bien sur aussi il recevait moins de récompenses que son frère qui lui était presque exclusivement premier en tout. Pourtant, loin de créer une rivalité fatale entre les frères, cette émulation, sainement menée par leurs parents les incitaient à persévérer. D'autre part, le caractère naturellement facile de Brian ne comprenait pas l'envie dans sa palette.

Poussé donc à exceller dans une famille d'avocats, il aurait du naturellement prendre la suite de son père et de son frère au cabinet New Yorkais. Pourtant, il s'avéra rapidement que Brian n'avait aucun goût et encore moins de talent pour le droit. Dans un premier temps, ses parents imputèrent son échec à la fréquentation d'une certaine Alice, étudiante elle aussi, qui s'avérera être le premier grand amour du jeune homme. Mais la défection de cette dernière - préférant s'offrir à un héritier plus riche - n'arrangea pas les notes de Brian, même après que ce dernier se fut - apparemment - remis de sa rupture. Ses parents se résolurent à le laisser changer d'orientation, d'autant plus que la carrière brillante de Jason au barreau de New York assurait la relève à la tête du cabinet ancestral. Brian choisit alors la communication.

Là, il prouva qu'il avait trouvé sa voie. Il finit sa maîtrise major et avec mention, récoltant systématiquement les meilleures recommandations de ses professeurs. Il se spécialisa dans la communication d'entreprise et se mit rapidement au service d'une société d'import-export en mal d'image, d'autant plus depuis qu'elle avait été impliquée dans un scandale environnemental. Au terme d'une campagne émérite, Brian avait réussi - en un temps record - à remettre la société à son plus haut niveau, et même au dela.
Il enchaina ensuite divers contrats courts avec des sociétés pas toujours très regardantes dans les faits, mais désireuses de montrer patte blanche au public. Il se fit vite un nom et la réputation de pouvoir faire avaler n'importe quoi à n'importe quel public pour peu qu'on y mette le prix. Il avait aussi une autre réputation, plus confidentielle, de séducteur invétéré, d'homme à femmes.

C'est dans ce contexte qu'Antoine de Valras l'approcha et lui fit une proposition... Qu'il ne pouvait pas refuser...


Buffalo et vous
Brian apprécie moyennement Buffalo et Johnson County. Pour lui, c'est un trou perdu, loin des commodités des grandes villes dans lesquelles il a l'habitude d'opérer. Il prend le temps de rallier New-York dès qu'il peut, histoire de se rappeler ce qu'est la civilisation. Cependant, le Building et son environnement de pécores est pour lui un énorme défi, une sorte d'apogée - temporaire, il y aura forcément mieux un jour, il en est convaincu - de sa carrière. Arriver à canaliser les craintes d'une population qui lui parait arriérée avec la fonction très particulière du Building... Il se délecte absolument de son travail et de l'opportunité qu'Antoine de Valras lui a donné d'oeuvrer de la sorte. C'est plus un jeu pour lui, même s'il le prend très au sérieux.
Néanmoins, il accorde une chose à Buffalo : son environnement assez bucolique a du charme, et en 5 ans, il a pris goût à la nature. Il a appris à vivre plus lentement, ce qui est déja un bon début !




Backstage
Qu'est-ce qu'il y a dans l'ascenseur ? OK par Antoine
Quel est ton petit nom ? Patron ?
Et tu as quel âge ? L'âge requis very happy
Et ta capacité de présence, elle est comment ? 7/7
Comment tu es arrivé chez nous ? par la porte
Slip ou caleçon ou... pagne
Et tu as quelque chose à ajouter ? du beurre dans les épinards !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brian Caldwell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» [RP] Bureau de Maël O'brian
» Brian Gionta débute les négociations avec les Devils
» Brian Wilsie
» Avril O'Brian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Building :: Lobby :: Centre de recrutement :: Personnel habilité-
Sauter vers: